Synthèse et conclusion du colloque

Babu Gogineni
mardi 25 novembre 2008
popularité : 1%

Chers amis,

Je me permets de vous remercier, même si je fais partie de la « famille », pour avoir organisé ce Colloque très stimulant. Comme vous le savez ce Colloque a été organisé sous l’égide de l’IHEU ( Union Internationale Humaniste et Athée). La Libre Pensée française est un membre à part entière de l’Internationale Humaniste et ici dans l’assistance et parmis les participants et orateurs, il y a aussi des membres représentants d’autres organisations, quelques-unes aussi membres de l’IHEU, par exemple l’Association Humaniste du Canada. Il y a aussi des représentants de la Suisse, de l’Angleterre, de l’Inde (moi) et des Américains, Robert Boston d’American United et nos amis Bobbie Kirkhart et August Berkshire de l’AAI. Nous sommes ici pour fêter et reconnaître les contributions du grand homme sage, Thomas Jefferson, mais il est important que quelqu’un ait posé cette question hier : Quelles étaient les attitudes de Thomas Jefferson envers l’esclavage ? Il est important de regarder d’un oeil critique même les notres.

Ce Colloque s’inscrit dans une série de Colloques où la LP française a collaboré avec l’IHEU qui comme vous le savez mène untravail au sein de l’UNESCO, de l’ONU à New York et du Conseil de l’Europe à Strasbourg. L’IHEU y représente les interêts et les opinions des 95 organisations qui en sont membres depuis 37 pays.

Le Secrétaire Général, Christian Eyschen, Michel Spinner dans l’assistance ( et ils ne sont pas d’accord comme vous l’avez remarqué) font parti de lé délégation de l’IHEU à l’UNESCO à Paris où on espère dans les mois à venir avec la collaboration de Jean Dubessy essayer d’expliquer les tendances très rétrogrades de l’UIP.

Le premier de ces Colloques dont j’ai parlé s’est tenu à Avignon, c’était un Colloque internationale où on a eu l’occasion de réfléchir sur le fait que ni Jésus Christ ni son père n’existaient. Ensuite, lors du second à Strasbourg on a découvert l’hostilité de l’Université Robert Schuman dont le Président, peut-être, lit des lettres rédigées par l’Archevêché. On a aussi pris note des privilèges dont jouissent les religions même dans un état laïque comme la France.

Le terme « Etat laïque », « Secular State », « Non Religious State », « Irreligious State » peut vouloir dire différentes choses selon les différentes Nations ou sociétés. Bien que le terme « Secularism », en anglais, aient été inventé par un anglais pour décrire comme il l’a dit (je cite) « The Application of Freethought to the Domaine of Moral » ( l’application de la Pensée libre au domaine de la morale, de la déonthologie), les leader du parti intégriste indien qui est au pouvoir et qui ont recemment supervisé l’extermination de 2000 musulmans dans l’Etat de Gujarat, se proclament « Positiv Secularist » (laïques positifs). C’est un scandale mais ils le font.

Comme par exemple le Pape qui se dit humaniste, des fois. Les noms peuvent décevoir, on le sait, il y a même des papes qui s’appellent « Innocent ». D’ailleurs, n’avez-vous pas remarqué la façon charmante d’August Berkshire de dire « Christian Eyschen » !

Mais peu importe le nom, c’est le contenu et le caractère de l’Etat qui nous intéresse. Pour moi le plus important, c’est qu’un état laïque soit un état moral, un état qui respecte les Droits de l’Homme. C’est ça notre intérêt, pas que ce soit un état athée. En effet ça ne me dit rien un état athée, parce que les états n’ont pas de compétence pour juger sur ces sujets là. C’est un état neutre que l’on réclame, pas un état athée. Pourquoi ? Parce qu’un état neutre est la précondition et la garantie de la liberté de conscience, de la liberté de penser. En effet cette liberté qui nous est très chère réside dans l’espace entre l’Etat et la Religion, c’est pourquoi il nous faut de l’espace. Un état laïque, pour moi, ne s’engage pas du tout dans la promotion de l’athéisme. Tout simplement il garde le droit et le devoir de promouvoir des valeurs positives humaines. C’est une responsabilité à laquelle l’Etat ne ne doit pas renoncer au nom de la Séparation des Églises et de l’Etat. Parce que ces valeurs sont au fondement des Droits de l’Homme. La laïcité est un acquis civilisationnel, la raison est un acquis civilisationnel. Dans des sociétés et des pays où la religion, les superstitions sont dominantes, j’affirme que l’état à une responsabilité très positive.

Bobbie Kirkhart a fait référence au timbre postal qui a été imprimé en Inde très récemment en Mémoire de Gora, un leader athée ( une vingtaine de timbres ont été imprimés en Inde pour rendre hommage aux œuvres de humanistes Periare, Endroy, et plusieurs autres). Mais parfois, des timbres, des actes symboliques, ça n’aide pas beaucoup. Par exemple, en Inde, où l’état est strictement laïque, il nous faut une société laïque, en quelque sorte, pour que cet état survive. Une société qui saurait où est la place de la religion dans la vie publique. Si on l’oublie on obtient les problèmes qu’on a énoncé lors du Colloque, les débats à propos de l’enseignement de la théories de l’Evolution dans les écoles, les débats sur l’euthanasie, sur l’avortement (dont a parlé notre amie allemande) et ainsi de suite.

Pour assurer les libertés des citoyens il nous faut non seulement une démocratie formelle mais aussi une démocratie animée par des valeurs humaines. C’est ça qui est très important. Bien évidemment la laïcité n’est pas seulement une institution politique, c’est comme le dit le philosophe humaniste indien, Roy, cofondateur de l’IHEU, « elle réclame une atmosphère culturelle », parce que la laïcité ne s’établit pas par proclamation politique imposée.

Je suis complètement d’accord avec Michel quand il dit, qu’est-ce qu’il y a de plus ou moins intelligent dans le fait d’accepter plutôt la version de la Bible de la naissance de Jésus Christ que celle de sa résurrection ? Ils sont tous stupides ! Quand on me raconte des bêtises, pourquoi devrais-je rester calme, quand cela s’oppose à toute ma raison, à tout ce que j’ai appris mais aussi à tout ce que l’humanité a appris à travers des années, des siècles, des milliers d’années. Non, on a une responsabilité. Je pense donc que Ouellebecq avait tort, il a tout simplement pointé le doigt vers l’Islam, mais si je me réserve le droit de critiquer des idées, je respecte quand même toujours le droit des personnes à tenir ses opinions.

Comme il n’y a personne qui soit là pour me dir que j’ai dépassé mon temps, j’ajouterai que comme vous le savez, le Congrès International de l’IHEU se tiendra à Paris en 2005, organisé par les membres de l’IHEU en France, et surtout par la Libre Pensée. Pour moi étant ici à ce Colloque dans un lieu aussi prestigieux que la Sorbonne, j’ai l’impression que le Congrès de l’IHEU a déjà commencé et que ça a été lancé. Donc je vous adresse mes remerciements, mais aussi mes félicitations.

Merci.


Annonces

“Secular views in bioethics” Review and Prospects

INTERNATIONAL SYMPOSIUM

Friday, September 30th 2011

Saturday, October 1st , 2011

Campus Universitat de Barcelona

Facultat de Dret de la Universitat de Barcelona

Avda. Diagonal, 684

08034-BARCELO A

Under the auspices of the Observatori de Bioetica i dret and of the Faculte de Droit, universitat de Barcelona (Prof. Maria Casado and Albert Royes)

- Registration form and support – Barcelona symposium

- Registration form and payment (at the order of Libre Pensée) send to : Libre Pensée 10/12 rue des Fossés St Jacques 75005 Paris, France

- Symposium registration + proceedings : 20 €
- Support (50 € and more)

See all the informations in English, French, Spanish, Catalan, Portugais, Neerlandais, Greek


Brèves

5 novembre 2009 - Italie : pas de crucifix dans les écoles

Nos amis de la Fédération Italienne de Libre Pensée « Giordano Bruno » nous font parvenir cette (...)

18 juin 2009 - The Dalai Lama in Paris : For the respect of the principle of Separation of Religions and the State

We have been informed that Mr Bertrand Delanoë, the Mayor of Paris, is going to grant the title (...)

30 avril 2009 - L’idée Libre - Revue de la Libre Pensée

Libre Pensée et liberté de conscience à travers le monde Numéro 284 - Mars 2009 Au sommaire de ce (...)

30 mars 2009 - Cité laïque numéro 14

Au sommaire du nouveau numéro : Le rapport du président (Henri Laberge) ; Le point sur les (...)

30 mars 2009 - Mouvement laïque québécois

Contestation des prières : la campagne de financement se poursuit Vous avez répondu en grand (...)