“First Freedom First ” : 10 questions aux candidats aux élections américaines

jeudi 18 décembre 2008
popularité : 1%

1. Les dirigeants de la Droite Religieuse ont souvent déclaré que l’Amérique était une « Nation chrétienne ». Partagez-vous ce point de vue ?

2. Pensez-vous que des lieux ce culte puissent être autorisés à soutenir des candidats et hommes politiques et conserver pour autant leurs exonérations fiscales ?

3. Pensez-vous que des écoles publiques doivent encourager la prière publique à l’école, ou, comme parent, ce choix doit relever de moi ?

4. Apporteriez-vous votre appui à une loi qui autoriserait l’enseignement du créationnisme dans les cours de science de l’école publique de mes enfants ?

5. Pensez-vous que mon pharmacien puisse être autorisé à me refuser la délivrance de médicaments, prescrits par le médecin, sur la base de ses convictions religieuses ?

6. Respecterez-vous les droits de ceux qui estiment que le mariage homosexuel n’est pas incompatible avec leurs croyances religieuses ?

7. Les organisations caritatives « basées sur la foi » qui reçoivent des fonds publics devraient-elles être autorisées à user de discrimination religieuse contre des employés ou des bénéficiaires ?

8. Pensez-vous que le droit de ne pas croire en Dieu est protégé par les mêmes lois qui protégent le droit de quiconque à croire ?

9. Pensez-vous que le droit de chacun à la liberté de religion et de conscience nécessite d’être protégé par ce que Thomas Jefferson appelait « un mur de séparation » entre les Eglises et l’Etat ?

10. Qui guiderait votre politique en matière de santé publique et de recherche médicale : la science ou la religion ?

Le titre même de cette campagne, « First Freedom First » est une référence explicite au Premier Amendement de la Constitution américaine de 1787, qui ouvre le Bill of Rights (la Déclaration des Droits) et qui stipule que « le Congrès ne fera aucune loi qui touche l’établissement ou interdise le libre exercice d’une religion ».

Ces dix questions sont au cœur d’une campagne nationale d’information pour la « première des libertés », lancée par l’organisation laïque Americans United for the Separation of Church & State, en partenariat avec une association religieuse, The Interfaith Alliance (TIA).

26 mars 2008, une soirée sans précédent pour la séparation

Dans le numéro de mai 2008 de la revue américaine Church & State, Rob Boston présente la soirée du 26 mars 2008 qui, par le biais de la retransmission simultanée, a permis à des milliers de citoyens de se rassembler dans des salles de cinéma du pays.

Programme audiovisuel, mélangeant débats, interviews et parties musicales avec des artistes de renom : Kevin Bacon, Catherine Dent (« The Shield »), ou encore Michael J.Fox…, sous un titre générique rappelant Woody Allen : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Séparation des Eglises et de l’Etat… sans jamais avoir osé le demander ».

180 présents à San Diego, Californie, où pour Ellen Brown, présidente de la section locale d’Americans United, présente au Mira Mesa Stadium Theater : « Excellent contenu, très bien présenté ». 200 à Philadelphie, Pennsylvannie ; 200 à Portland, Oregon. L’événement, enregistré la veille à Washington, D.C., en studio et en public, retransmis via satellite, était présenté par l’acteur Peter Coyote : « Nous avons rassemblé des Américains talentueux et audacieux pour une prise de position publique sans précédent en faveur de la séparation des Eglises et de l’Etat. Dans 37 villes de ce pays, de New York à Los Angeles, de Lansing, Michigan à Little Rock, Arkansas, dans le but de faire de la séparation une part intégrante de notre débat national ».

Peter Coyote enchaînait ensuite avec de brèves interviews du Directeur exécutif de Americans United, Barry W. Lynn et du président de TIA, C. Welton Gaddy. « Parfois, la séparation des Eglises et de l’Etat peut apparaître comme un concept assez abstrait », remarquait Barry Lynn, « nous voulons souligner ici l’énorme intervention de la Droite Religieuse pour faire pression dans nos décisions les plus personnelles et privées ».

Ce programme est disponible en ligne à www.au.org et www.firstfreedomfirst.org. Il sera bientôt édité en DVD.

Philippe BESSON

Article paru dans La Raison N°532 juin 2008


Annonces

“Secular views in bioethics” Review and Prospects

INTERNATIONAL SYMPOSIUM

Friday, September 30th 2011

Saturday, October 1st , 2011

Campus Universitat de Barcelona

Facultat de Dret de la Universitat de Barcelona

Avda. Diagonal, 684

08034-BARCELO A

Under the auspices of the Observatori de Bioetica i dret and of the Faculte de Droit, universitat de Barcelona (Prof. Maria Casado and Albert Royes)

- Registration form and support – Barcelona symposium

- Registration form and payment (at the order of Libre Pensée) send to : Libre Pensée 10/12 rue des Fossés St Jacques 75005 Paris, France

- Symposium registration + proceedings : 20 €
- Support (50 € and more)

See all the informations in English, French, Spanish, Catalan, Portugais, Neerlandais, Greek


Brèves

5 novembre 2009 - Italie : pas de crucifix dans les écoles

Nos amis de la Fédération Italienne de Libre Pensée « Giordano Bruno » nous font parvenir cette (...)

18 juin 2009 - The Dalai Lama in Paris : For the respect of the principle of Separation of Religions and the State

We have been informed that Mr Bertrand Delanoë, the Mayor of Paris, is going to grant the title (...)

30 avril 2009 - L’idée Libre - Revue de la Libre Pensée

Libre Pensée et liberté de conscience à travers le monde Numéro 284 - Mars 2009 Au sommaire de ce (...)

30 mars 2009 - Cité laïque numéro 14

Au sommaire du nouveau numéro : Le rapport du président (Henri Laberge) ; Le point sur les (...)

30 mars 2009 - Mouvement laïque québécois

Contestation des prières : la campagne de financement se poursuit Vous avez répondu en grand (...)