Messages internationaux au congrès national de la Fédération française de la Libre Pensé

jeudi 10 septembre 2009
popularité : 100%

A l’occasion de son Congrès national annuel (24/26 août 2009) en Savoie, la Fédération nationale de la Libre Pensée française à reçus des messages d’organisations et de personalités internationales. Les textes et résolutions adoptés par le congrès sont visibles sur le site de la FNLP.

Message des libres penseurs de la République de l’Equateur.

Le Suprême Conseil, 33e grade de la Grande Loge Equinoxiale de la République de l’Equateur, a le plaisir de vous féliciter pour votre travail efficace de diffusion et de défense de la Laïcité qui surgit comme un phare resplandissant qui guide la société universelle vers son but d’Egalité, de Fraternité et de Liberté.

Dans l’histoire de l’humanité la Renaissance est le moment où surgit l’Humanisme comme école philosophique. Il va amener l’être humain à substituer cet humanisme à la divinité comme centre de ses préoccupations philosophiques. A partir de ce moment, c’est l’être humain lui-même, ou certaines de ses facultés, qui impose le développement philosophique ou politique et principalement le rationalisme et le libéralisme basés chacun sur la raison et la liberté.

Cependant le libéralisme est actuellement plus connu pour ses aspects politiques et économiques plutôt que pour sa Laïcité comme manifestation humaniste et libérale, lui qui représente la lutte pour la liberté de l’être humain dans ses aspects idéologiques. Il apparait et se développe dans l’histoire dominée alors par les conceptions religieuses.

La Laïcité ne constitue pas un mouvement ou une tendance en réaction contre la religion. Elle est éminemment un mouvement d’action et de proposition faisant ressortir la valeur de la liberté de penser et de conscience de l’être humain dans sa diversité. Elle se heurte immédiatement à une société où ces libertés sont proscrites et se heurte également avec ceux qui en exercent le contrôle idéologique, notamment les prêtres des différentes religions. Nous croyons que la Laïcité est une manifestation active de l’Humanisme. Elle n’est pas une simple défense mais l’application des principes humanistes où il est constaté socialement qu’ils font défaut.

Nous concevons la Laïcité indissolublement liée à la Liberté, à l’Egalité, à la Fraternité et spécialement à la liberté de penser, à l’égalité des chances pour tous et à la Fraternité comprise comme une authentique Solidarité qui recherche le bien être pour tous les individus et groupes qui forment les diverses sociétés humaines.

Nous vous confirmons à cette occasion notre désir de formaliser avec vous une alliance fraternelle qui aura pour objectif principal la défense et la diffusion de la Laïcité conçue sous la forme d’une vie digne pour tous les êtres humains.

Jaime Egas


Message de Sonja Eggerickx - Présidente de l’IHEU

Une chaîne est aussi forte que le maillon le plus faible. C’est la raison pourquoi l’IHEU considère les relations avec les organisations membres de la plus grande importance. Malheureusement je ne peux pas être avec vous mais je voudrais tout de même vous envoyer ces quelques mots. Et non nos buts ne sont pas encore atteints. Au contraire : parfois on a l’intention que la séparation de l’état et les religions est de plus en plus absente. Pourtant c’est l’unique façon de vivre ensemble dans un monde où la démocratie règne, où les idées des Lumières règnent. Je vous demande de défendre votre loi de 1905, la France a son rôle à jouer dans le monde « sécular » et peut inspirer d’autre pays, d’autres régions. Evidemment les gens peuvent croire ce qu’ils veulent mais n’ont pas le droit d’obliger les autres de vivre selon leurs religions. C’est une tâche du mouvement laïque de faire comprendre que c’est l’unique façon de vivre ensemble, comme voisins, comme compatriotes … Je vous souhaite un congrès fructueux.

---------------

Message de la National Secular Society au congrès annuel de la Libre Pensée

Le Président, le conseil et les membres de la National Secular Society du Royaume-Uni adressent leur salut fraternel à notre organisation sœur la plus proche, à l’occasion de son congrès annuel. Nous considérons la Libre Pensée française non seulement comme l’organisation la plus proche sur le plan géographique mais aussi comme celle avec laquelle nous avons le plus d’affinités. La Libre Pensée accomplit un travail un travail important et vital et nous voulons vous souhaiter beaucoup de succès pour vos initiatives. Nous espérons également que vous apprécierez votre rencontre dans le magnifique département de Savoie. Terry Sanderson, président Keith Porteous Wood, directeur exécutif


Message de Luigi Tosti (Italie)

Je m’excuse pour le retard, mais je ne suis en mesure de répondre que maintenant. Cependant, en Août je serai en vacances en Sardaigne, je n’ai donc pas la possibilité de participer au congrès national. J’espère que vous aurez une autre occasion et qu’en Europe se formera dans un futur proche une coalition d’associations humanistes pour promouvoir des initiatives destinées à obtenir le respect du principe de laïcité dans les états membres (surtout dans ceux qui sont dominés actuellement par une quelconque église), et surtout le respect des enfants et des jeunes à obtenir une éducation libre des endoctrinements dirigée par la presse religieuse : le progrès de l’humanité passe nécessairement à travers la culture et il est donc indispensable de fournir aux mineurs une éducation neutre, équilibrée et qui stimule les capacités critiques. Je vous remercie pour l’invitation et je vous envoie mes saluts les plus cordiaux.


Message de Maria Mantello (présidente de l’Association nationale de al libre Pensée « Giordano Bruno » au congrès annuel de la Libre Pensée française.

Sans laïcité il n’y a ni liberté ni justice. Le niveau de démocratie se mesure par le niveau de laïcité d’un Etat, c’est-à-dire à sa capacité d’extensions des libertés, à les transformer en droits pou chacun et pour tous. Un processus qui en Italie semble bloqué, si ce n’est en récession. Nous continuerons avec calme et détermination à exercer notre devoir d’individus libres, car laïques, à s’émouvoir de la torpeur de l’esprit qui génère la servilité, convaincus que la liberté de penser est le premier droit humain fondamental, pour transformer la pensée en action, pour soustraire à l’injustice toujours plus de faits marquants, parce que, comme disait Giordano Bruno, c’est notre devoir d’agir afin que l’enfer sur la terre soit toujours moins l’enfer !


Intervention de Albert Riba (Union des Athées et Libres penseurs d’Espagne)

JPEG - 97.9 ko

Chers et chères amis, C’est un grand plaisir de partager une nouvelle fois les travaux de votre congrès national, d’autant que nous aurons à aborder de plus en plus de problèmes. Nous sommes confronté à une offensive cléricale orchestrée depuis le Vatican, qui en s’appuyant sur d’autres religions, en particulier la musulmane, prétend faire régresser les droits de l’homme et la laïcité, alors qu’ils sont bien insuffisamment implantés dans la monde. Les diverses religions soutenues par la faiblesse, la couardise des hommes politiques, même quand ils déclarent n’avoir aucune croyance, agissent de plus en plus à visage découvert pour imposer leurs dogmes, atteindre leurs objectifs, c’est à dire leur pouvoir temporel sur cette terre, avec toutes les conséquences de corruption économique politique et morale. Face à cette situation les organisations athées et de libres penseurs n’ont pas d’autre choix que d’agir de la façon la plus coordonnée possible, pour organiser la revendication de nos droits, la diffusion de la pensée rationaliste initiée par les philosophes des lumières, notamment les français.

En Espagne au début de cette année nous avons organisé la circulation des autobus athées, qui a connu un grand succès tant médiatique qu’auprès des citoyens. Nos objectifs ont été atteint : 1) les athées et les libres penseurs sont apparu publiquement sur une grande échelle, 2) les citoyens ont participé en grand nombre aux débats sur les droits à l’expression publique des athées, des libres penseurs, des agnostiques, des incroyants, et ont ainsi participé à la réalisation du futur. L’Eglise catholique espagnole ne s’attendait pas à notre capacité de lancer ce débat public, mais depuis lors la consigne a été lancée de censurer tous nos propos, appuyé en cela par de nombreux politiques et fonctionnaires d’Etat et du ministère de la justice, pour boycotter notre association, utilisant toutes sortes d’excuses y compris illégales ou immorales. Beaucoup d’entre eux ont oublié leurs engagements progressistes et ce sont pliés aux exigences vaticanes.

C’est dans ce cadre que le gouvernement veut réformer la loi sur la liberté religieuse qui fut adoptée au moment de la transition pour justifier et blinder les privilèges de l’Eglise catholique. Mais aujourd’hui ils ne peuvent plus nier cette réalité. Malheureusement nos gouvernants n’ont pas pour objectif l’élaboration d’une loi qui avance vers une laïcité moderne et progressiste. Leur prétention est d’élaborer un système comparable à celui de la Belgique, avec un Etat pluriconfessionnel, tout en continuant à marginaliser les options de consciences non religieuses.

Bien que les relations entre le gouvernement et l’Eglise ne semblent pas bonnes, en fait la rapidité pour préparer cette loi nous indique que le gouvernement peut céder aux pressions des religieux contre les laïques. A moins que cette loi soit une monnaie d’échange pour faire taire les voix qui s’élèvent contre la modification des lois sur l’avortement ou le mariage des homosexuels ? Ou pire encore peut être aussi pour tenter de calmer les athées et les libres penseurs, pour leur faire avaler cette loi, alors qu’elle ne garanti pas une véritable liberté de conscience ?

Chers amis, aujourd’hui plus que jamais nous devons trouver des formules pour avancer, à partir des diversités de nos réalités sociales, y compris aussi à partir de nos éventuelles divergences, mais avec la solidarité qui nous anime dans le chemin de la lutte commune contre le cléricalisme. Nous nous félicitons donc de votre congrès et j’espère que vous réussirez dans votre lutte pour la liberté, la démocratie, la laïcité, avec la boussole des lumières et du rationalisme comme ce fut le cas pour deux personnalités célèbres, parmi beaucoup d’autres, tant haïs par les religieux et que nous célébrons cette année Charles Darwin et Francisco Ferrer. Sur ce chemin nous serons toujours à vos cotés pour défendre la séparation des Eglises et de l’Etat mise en danger par Sarkozy et ses amis. Les organisations espagnoles d’athées et de libres penseurs vous saluent très fraternellement, et à vous toutes et tous je vous souhaite beaucoup de bonheur.


Message de Nina Sankari, Rationaliste polonaise, militante féministe et laïque.

Chers Amis,

C’est un grand honneur pour moi de vous renouveler mes meilleurs vœux de succès pour votre congrès 2009. Le congrès qui réunit chaque année les membres de votre association est la preuve d’une grande ténacité et détermination des héritiers des géants de la Libre Pensée française.

Pourtant, il n’est pas facile de mener la lutte émancipatrice dans la société plongée dans une confusion idéologique, gangrenée par le capitalisme néolibéral et les fondamentalismes religieux, les nationalismes et les guerres, dont guerres des dieux, qu’il alimente. On ne saurait trop dénoncer l’alliance du trône et de l’autel qui est en marche contre les conquêtes démocratiques et sociales en Europe. Plus les églises se vident et le nombre de vocations baisse, plus l’Eglise Catholique impose ses dogmes et ses ordres non pas par force de la foi de ses fidèles mais par force des lois, par force politique voire par force tout court. C’est aussi une marche contre les conquêtes des Lumières, vers la « reténèbration ».

Le combat pour la raison et contre l’obscurantisme passe par la défense de la laïcité. Unissons les forces de tous ceux qui sont prêts à défendre l’idéal laïque.

Vive la laïcité !


Message des Libres Penseurs espérantistes

Au nom d’ATEO, de SAT-Amikaro et de la fraction des libres penseurs de SAT, nous saluons fraternellement les congressistes. Nous espérons que ce congrès à Peisey-Nancroix sera riche en décisions.

Salutations fraternelles



Annonces

“Secular views in bioethics” Review and Prospects

INTERNATIONAL SYMPOSIUM

Friday, September 30th 2011

Saturday, October 1st , 2011

Campus Universitat de Barcelona

Facultat de Dret de la Universitat de Barcelona

Avda. Diagonal, 684

08034-BARCELO A

Under the auspices of the Observatori de Bioetica i dret and of the Faculte de Droit, universitat de Barcelona (Prof. Maria Casado and Albert Royes)

- Registration form and support – Barcelona symposium

- Registration form and payment (at the order of Libre Pensée) send to : Libre Pensée 10/12 rue des Fossés St Jacques 75005 Paris, France

- Symposium registration + proceedings : 20 €
- Support (50 € and more)

See all the informations in English, French, Spanish, Catalan, Portugais, Neerlandais, Greek


Brèves

5 novembre 2009 - Italie : pas de crucifix dans les écoles

Nos amis de la Fédération Italienne de Libre Pensée « Giordano Bruno » nous font parvenir cette (...)

18 juin 2009 - The Dalai Lama in Paris : For the respect of the principle of Separation of Religions and the State

We have been informed that Mr Bertrand Delanoë, the Mayor of Paris, is going to grant the title (...)

30 avril 2009 - L’idée Libre - Revue de la Libre Pensée

Libre Pensée et liberté de conscience à travers le monde Numéro 284 - Mars 2009 Au sommaire de ce (...)

30 mars 2009 - Cité laïque numéro 14

Au sommaire du nouveau numéro : Le rapport du président (Henri Laberge) ; Le point sur les (...)

30 mars 2009 - Mouvement laïque québécois

Contestation des prières : la campagne de financement se poursuit Vous avez répondu en grand (...)