after the referendum on divorce in Malta
MALTESE HUMANIST ASSOCIATION (MHA) INFORMATION

French and English
samedi 4 juin 2011
par  cilalp_france
popularité : 100%

Malte est l’unique nation d’Europe et l’un des deux pays du monde où le divorce n’a pas encore été légalisé. Cependant, cela devrait changer puisque lors du referendum organisé le 28 mai dernier, une majorité de l’électorat a demandé au Parlement de mettre en oeuvre une législation autorisant le divorce. Il reste néanmoins des pierres d’achoppement. Selon la loi Maltaise, le referendum n’a qu’une valeur consultative, la loi doit encore être débattue et adoptée par les députés. Nombre de parlementaires conservateurs ont déjà fait connaître leur intention de voter contre cette introduction du divorce dans la législation. A commencer par le Premier ministre de Malte, qui a fait prendre position à son parti, le parti Chrétien Démocrate contre toute évolution de la législation et a personnellement fait campagne pour le vote Non.

L’Eglise catholique romaine de Malte a aussi animé la campagne anti-divorce de ses vociférations. Malte est considéré comme le pays le plus catholique d’Europe et lors de sa visite sur place en 2010, le pape Benoît a pressé les Maltais de défendre l’indissolubilité du mariage. L’Eglise n’y est pas allée de main morte. Ses évêques et son clergé ont menacé les croyants pendant toute la campagne, mettant en avant les conséquences irréparables de leur vote et l’état de péché mortel dans lequel ils se mettraient en votant oui ou même en s’abstenant au référendum. L’Eglise romaine s’est aussi payée une dispendieuse campagne incluant grandes affiches, spots TV et littérature anti-divorce envoyée à tous les ménages du pays. En dépit de tout cela, les deux tiers de l’électorat maltais ont choisi d’ignorer les objurgations de l’Eglise.

Le résultat du référendum doit aussi être regardé comme une manifestation de la forte aspiration des Maltais à une plus grande séparation entre l’Eglise et l’Etat. Malte demeure un Etat confessionnel et la Constitution définit la religion catholique romaine comme religion d’Etat, et même, dans un autre article rend obligatoire l’éducation à la foi catholique dans les écoles publiques. D’autres lois donnent la préséance aux tribunaux ecclésiastiques spécialisés dans le mariage sur les tribunaux civils et le blasphème ou même les simples plaisanteries à propos de l’Eglise sont passibles de prison. Cependant les mouvements humanistes, laïques et athées commencent à faire ressentir leur présence dans l’île. Les Maltais attendent maintenant impatiemment le débat sur la loi, avec le ferme espoir que leurs députés feront leur devoir et suivront la volonté clairement exprimée par l’électorat.

02/06/11


Malta is the sole nation in Europe and one of only two worldwide where divorce is still not legal. However, all this is set to change as in a referendum held on the 28th of May, a majority of the Maltese electorate voted for Parliament to enact divorce legislation. Some stumbling blocks remain. Since by Maltese law, the referendum could only be a consultative one, the legislation still has to be debated and passed into law by the Members of Malta’s Parliament. A number of conservative MPs have already stated their intention to vote against the introduction of the legislation. Leading among these is the Maltese Prime Minister who had persuaded his ruling Christian Democrat party to take a stand against divorce legislation and has personally campaigned for a No vote.

Another vociferous protagonist in the anti-divorce campaign was the Maltese Roman Catholic Church. Malta is considered the most Catholic country in Europe and in a visit in 2010, Pope Benedict had urged the Maltese to defend the indissolubility of marriage. The Church pulled no punches. Through its Bishops and clergy it threatened the faithful with irreparable consequences and mortal sin if they were to vote for divorce legislation or even abstain in the referendum. It also funded an expensive campaign with billboards, TV adverts and anti-divorce literature sent to all households in the country. Notwithstanding this, two thirds of the Maltese electorate chose to disregard the Church’s admonishments.

The referendum result is also seen as a strong desire by the Maltese to see a greater separation between Church and State. Malta is still a confessional state with the Roman Catholic religion being defined by the Constitution as the official state religion and with another Constitutional article that makes Catholic education compulsory in State schools. Other laws give the Church Marriage Tribunals precedence over civil courts and blasphemy and making fun of the Church are still punishable by imprisonment. However, Humanist, secular and atheistic movements are beginning to make their presence felt in the island. The Maltese now eagerly wait for the Parlimentary debate on the bill in the full expectation that their MPs will do their duty and follow the wishes clearly expressed by the electorate.

11/06/02


Annonces

“Secular views in bioethics” Review and Prospects

INTERNATIONAL SYMPOSIUM

Friday, September 30th 2011

Saturday, October 1st , 2011

Campus Universitat de Barcelona

Facultat de Dret de la Universitat de Barcelona

Avda. Diagonal, 684

08034-BARCELO A

Under the auspices of the Observatori de Bioetica i dret and of the Faculte de Droit, universitat de Barcelona (Prof. Maria Casado and Albert Royes)

- Registration form and support – Barcelona symposium

- Registration form and payment (at the order of Libre Pensée) send to : Libre Pensée 10/12 rue des Fossés St Jacques 75005 Paris, France

- Symposium registration + proceedings : 20 €
- Support (50 € and more)

See all the informations in English, French, Spanish, Catalan, Portugais, Neerlandais, Greek


Brèves

5 novembre 2009 - Italie : pas de crucifix dans les écoles

Nos amis de la Fédération Italienne de Libre Pensée « Giordano Bruno » nous font parvenir cette (...)

18 juin 2009 - The Dalai Lama in Paris : For the respect of the principle of Separation of Religions and the State

We have been informed that Mr Bertrand Delanoë, the Mayor of Paris, is going to grant the title (...)

30 avril 2009 - L’idée Libre - Revue de la Libre Pensée

Libre Pensée et liberté de conscience à travers le monde Numéro 284 - Mars 2009 Au sommaire de ce (...)

30 mars 2009 - Cité laïque numéro 14

Au sommaire du nouveau numéro : Le rapport du président (Henri Laberge) ; Le point sur les (...)

30 mars 2009 - Mouvement laïque québécois

Contestation des prières : la campagne de financement se poursuit Vous avez répondu en grand (...)